La Belgique m’a rendu meilleur

Quelques années déjà que nous avons pris la décision de quitter la région parisienne pour Bruxelles et le bilan que j’en tire aujourd’hui est totalement positif et ce, à plus d’un titre.

Nous sommes presque partis sur un coup de tête. En deux mois, la décision était prise. Nous voulions changer d’air, prendre à nouveau notre destin en mains, relever un défi, innover. Non que nous imaginions l’herbe plus verte ailleurs mais nous étions excités d’écrire une nouvelle page de notre histoire familiale, de construire un projet tout neuf dans un nouvel environnement. Repartir à zéro ou presque.

Depuis, il ne se passe pas une journée sans que je me dise que ce fut l’une des meilleures décisions que nous ayons prises.

A titre personnel, la Belgique m’a changé.

Je me suis extrait de la logique dans laquelle j’étais, de cette vie de chef d’entreprise un (gros) brin arrogant, activiste politique maladroit et ambitieux, blogueur faussement omnipotent, impatient de donner mon avis sur tout et n’importe quoi, soucieux de me mettre en avant pour mieux exister dans ces microcosmes professionnel et politique devenus forcément étouffants à la longue. Je ne m’en rendais pas compte, mais j’étais dans la peau d’un personnage un brin toxique pour les autres mais surtout pour moi.

L’installation en Belgique fut l’occasion de repartir d’une page blanche et Dieu sait qu’elles sont vitales, ces pages blanches !

Je me suis confronté à un nouvel environnement professionnel, j’ai créé pierre après pierre, contact après contact, un nouveau réseau. Je l’ai fait avec toute l’humilité nécessaire. Je me suis ouvert à de nouveaux rythmes de vie, à de nouvelles cultures, j’ai mis à bas mes certitudes. J’ai trouvé ici le temps de réfléchir à mes succès et mes échecs passés, à tenter de les comprendre. Je travaille aujourd’hui sur des sujets qui me passionnent et j’ai le sentiment que cela ne fait que commencer.

A titre privé, j’ai rencontré de nouvelles personnes dont certaines sont devenues de vrais amis très chers que j’aime sincèrement. Et puis cette société bruxelloise m’a rendu plus calme, moins speed, plus respectueux, plus souriant aussi. Car c’est ainsi que les gens sont et vivent ici.

Je le pense sincèrement, nous avons plusieurs vies et nous ne devons pas avoir peur du changement car celui-ci est incroyablement salutaire lorsque nous savons écrire et imaginer notre chemin et lorsque nous avons le courage de nous mettre en route. La quête du bien être ne doit jamais buter sur nos habitudes, notre résignation rapide et nos peurs instinctives.

L’expérience que je vis depuis notre installation à Bruxelles en est une magnifique illustration et j’en suis très heureux.

3 réflexions au sujet de « La Belgique m’a rendu meilleur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s