Crise TF1 / Orange : une passe d’armes qui pourrait s’avérer passionnante

Depuis ce matin, TF1 a intimé l’ordre à Orange de ne plus diffuser les chaînes du groupe sur le Box de l’opérateur. En cause, des négociations avortées sur le prix de la distribution des programmes comme le rappelle cet article du journal Le Monde:

Au cœur du bras de fer entre Orange et TF1, les montants réclamés par le groupe audiovisuel, et jugés disproportionnés par l’opérateur. Depuis le début de bataille, la filiale de Bouygues a pourtant convaincu deux autres acteurs, SFR et Bouygues Telecom. Cette autre filiale de Bouygues a officialisé cet accord le 30 janvier.

Les deux contrats signés prévoient pour TF1 la rémunération de la diffusion de ses chaînes dans les box des opérateurs et de nouveaux services et de contenus à valeur ajoutée pour les clients des deux opérateurs. Le groupe TF1 fournira à Bouygues Telecom et à SFR des avant-premières, la diffusion en 4K de certains programmes comme la Coupe du monde ou des services tels que le start over (possibilité de revenir au début du programme). Combien pour l’ensemble ? De bonne source, SFR a accepté de débourser un peu plus de 10 millions d’euros pour l’ensemble des services acquis.

Orange a déjà annoncé qu’ils ne cesseraient pas de diffuser TF1, sauf en cas d’injonction par voie judiciaire, ce que TF1 n’a pas exclu de faire à l’heure où j’écris ces lignes.

Mais au-delà de la dispute en elle-même, ce combat est très important et potentiellement instructif sur notre époque car en fait, à l’ère du tout numérique et des réseaux sociaux, de la prolifération des contenus en libre accès un peu partout, il s’agit du bras de fer du contenu contre les tuyaux.

Qui est le plus important ? Celui qui produit des contenus ou celui qui les diffuse ?

Les deux n’ont pas le même modèle économique. Le producteur de contenu a des charges permanentes considérables alors que l’opérateur réalise des investissements d’infrastructure colossaux avant de surfer sur une forme de rente issue des abonnements à l’accès qu’il offre.

Les gens vont-ils se résigner à ne pas voir les matchs de l’équipe de France en direct et tirer un train sur The Voice ? A l’heure où on peut retrouver ces contenus ailleurs et sous une autre forme, vont-ils accepter de consommer différemment ces blockbusters de l’audimat ? Ou vont-ils massivement quitter Orange pour continuer de communier en direct lors de l’élection de Miss France ou pendant le Concert des Enfoirés ?

Je dois dire que j’ai hâte de voir comment va tourner cette lutte d’influence et j’aimerais que TF1 ne soit effectivement plus diffusée par Orange, juste pour voir comment réagit le public.

Personnellement, j’aimerais bien que TF1 gagne la partie. Non pas que je vénère cette chaîne qui n’est franchement pas ma préférée, mais juste parce que j’aimerais que ce soit le contenu, et toujours le contenu, qui prime sur le distributeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s